publicité

Comment retrouver les dents du sourire avec l'opération "Du sourire à l'œil"

Un bus médical va bientôt circuler en Côte d'Or. A son bord, il y aura des dentistes et des ophtalmologistes bénévoles. Objectif : aller à la rencontre des personnes les plus démunies, qui ne disposent pas de droits sociaux.

  • B.L.
  • Publié le 15/04/2013 | 11:40, mis à jour le 17/04/2013 | 13:35
L'opération "Du sourire à l'œil"  va permettre aux plus démunis de retrouver les dents du sourire © Nomade Médical
© Nomade Médical L'opération "Du sourire à l'œil" va permettre aux plus démunis de retrouver les dents du sourire

Des besoins alarmants en Bourgogne

Comment aller à la rencontre des autres ou à la recherche d'un travail quand il vous manque des dents ou que votre vision est faible ? C'est de ce constat qu'est née  l'opération "Du sourire à l'œil". Le professionnel de santé, qui est à l'initiative de ce projet, a créé Nomade Médical il y a 10 ans. Cette ONG (organisation non gouvernementale) est spécialisée dans les soins bucco-dentaires. Nomade Médical a déjà mené plusieurs missions au Niger, en Mauritanie, au Cambodge, à Madagascar, etc. "Aujourd'hui, fort de cette expérience dans les pays en développement, il paraît anormal d'ignorer les besoins alarmants qui règnent en Bourgogne. D'autant que la proportion de jeunes concernés est très importante. Environ 60% des gens que nous voulons toucher ont moins de 40 ans."

Une maraude lancée avec le feu vert des autorités médicales

D'où l'idée de cette maraude médicale qui a eu le feu vert des deux conseils de l'ordre concernés.  "On s'adresse à des patients qui sont hors du système de santé traditionnel (Sdf, Roms,...). Ils ne vont ni chez le dentiste, ni chez le médecin par manque d'information ou par honte, par peur d'être jugés. Si on ne va pas au devant de ces personnes, elles ne viennent pas dans les structures existantes et elles passent à côté des possibilités de réinsertion".
C'est pourquoi cette action est menée en partenariat avec la Sdat (Société d'assistance dijonnaise par le travail), "qui amènera les patients vers nous". La Sdat, qui possède elle-même une antenne médicale, est une association qui lutte contre l'exclusion dans le domaine de la santé, du logement, du travail, etc.

Petits maux de dents, gros problèmes de santé

On ne le dit pas assez, mais de petits maux de dents peuvent se transformer en sérieux problèmes de santé. Outre la douleur, les problèmes dentaires peuvent aboutir à la perte de la dentition. Cela entraîne alors des problèmes de mastication, donc une moins bonne assimilation des aliments. Les maladies des dents augmentent également le risque de maladies cardio- vasculaires, d'affections pulmonaires ou de diabète. Sans oublier que le mauvais état des dents est aussi un handicap pour trouver du travail ou mener une vie sociale tout simplement.

Un bus médical va bientôt circuler en Côte d'Or. A son bord, il y aura des dentistes et des ophtalmologistes bénévoles.
Un bus médical va bientôt circuler en Côte d'Or. A son bord, il y aura des dentistes et des ophtalmologistes bénévoles.



Une ambulance transformée en cabinet dentaire

Un bus - aménagé dans une ancienne ambulance -  circulera deux fois par mois le lundi, de 17h à 19h, à Beaune et Dijon notamment. Le véhicule servira  uniquement de lieu de consultation. Il n'y aura pas de soins donnés sur place. Les professionnels de santé feront un bilan des traitements nécessaires. Les patients seront ensuite réorientés vers d'autres structures, comme l'hôpital et des cabinets libéraux volontaires, pour les soins proprement dits (fabrication de prothèses dentaires, fourniture de lunettes adaptées...).  
En effet, ce bus n'est pas équipé  pour faire des opérations dentaires (compte tenu des conditions de sécurité et d'aseptie obligatoires) et il ne s'agit pas non plus de faire de la concurrence aux professionnels de la place, précisent les responsables de l'opération "Du sourire à l'œil".

Appel aux bénévoles

Si tout va bien, le bus médical sera sur les routes de Côte d'Or au mois de septembre 2013. Un appel est lancé aux dentistes et aux ophtalmologistes bénévoles pour renforcer l'équipe, ainsi qu'aux fournisseurs dentaires pour des dons de petit matériel. Les prothésistes sont aussi les bienvenus pour participer à cette opération en fabriquant quelques appareillages gratuitement.

interieur_ambulance_du_sourire_a_loeil.jpg


Pour en savoir plus sur l'opération "Du sourire à l'œil", revoir l'émission  "Ça manque pas d'air" diffusée mercredi 17 avril 2013, à 12 h15, sur France 3 Bourgogne.


 

les + lus

les + partagés